Notification sur les Cookies

Ce site internet utilise des cookies pour vous offrir une meilleure expérience d'utilisateur. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies mentionnés ci-dessus ainsi que notre politique en matière de cookies. Les cookies ne sont pas utilisés pour collecter des informations à caractère personnel.


Assistance sanitaire

Resultados de la búsqueda

La page à laquelle vous souhaitez accéder n'est pas disponible dans la langue sélectionnée. Veuillez nous excuser du dérangement.
Langues disponibles: Castellano

La page à laquelle vous souhaitez accéder n'est pas disponible dans la langue sélectionnée. Veuillez nous excuser du dérangement.
Langues disponibles: Castellano

Qui a droit à l’assistance sanitaire de la Sécurité sociale ?

Auront droit à la prestation d'assistance sanitaire de la Sécurité sociale :

  • Les travailleurs (affiliés et inscrits ou dans une situation assimilée à l'inscription).
  • Les pensionnés de la sécurité sociale
  • Les personnes bénéficiant de prestations périodiques, y compris celles qui reçoivent la prestation ou l'allocation chômage.
  • Ceux qui, ayant épuisé leurs allocations et subventions de chômage, sont sans emploi et résident en Espagne.
  • Ceux qui signent un accord spécial.
  • Les mineurs sous la tutelle de l'Administration.
  • Les personnes autres que celles mentionnées ci-dessus qui ne disposent pas d'une couverture obligatoire de soins de santé d'une autre manière et qui résident en Espagne, sans préjudice des dispositions des règlements communautaires et des accords bilatéraux.
  • Les bénéficiaires de tout ce qui précède :
    • Le conjoint ou personne ayant une relation d'affectivité similaire.
    • L'ex-conjoint à charge de l'assuré, ayant droit à une pension compensatoire.
    • Descendants et personnes assimilées (tuteurs, enfants légalement placés,  et frères et sœurs), âgés de moins de 26 ans ou présentant un taux d'invalidité égal ou supérieur à 65 %.
    Tous doivent remplir les conditions suivantes :
    • Vivre sous le même toit que le titulaire (sauf les séparés et les divorcés) et être à sa charge (sauf le conjoint et concubin).
    • Ne pas percevoir de revenus supérieurs au double de l'IPREM.
    • Ne pas avoir droit à cette prestation par un moyen différent.
  • Les étrangers  qui se trouvent en Espagne mais n'y résident pas légalement auront également droit aux soins de santé. Dans ce cas, pour obtenir des soins de santé, ils devront s'adresser directement au service de santé de la communauté autonome où ils résident.
Complementary Content
${loading}